Le pouvoir méthanogène des substrats

 ou comment connaître la valeur financière apportée par vos substrats et estimer vos futures recettes

Véritable dogme en méthanisation, il est important de bien connaître le pouvoir méthanogène des éléments de sa ration. Il permet de donner une valeur à ses substrats, de formuler sa ration et de piloter son unité de méthanisation. Mais attention, il n’est pas l’unique facteur à prendre en compte dans la formulation de sa ration.

Aussi, j’ai observé de nombreuses erreurs dans l’estimation du pouvoir méthanogène des rations de projets de méthanisation alors qu’il s’agit d’un élément clef à la rentabilité des projets de méthanisation. Surestimé de 10-20%, il peut mettre en péril le projet, car il va falloir trouver des substrats supplémentaires et adapter les stocks de substrats et de digestat.

Table du pouvoir méthanogène de quelques substrats

Je reçois régulièrement des demandes sur le pouvoir méthanogène de différents substrats. Pour vous faciliter l’accès, je joins dans cet article une table de quelques pouvoirs méthanogènes

dénomination Matière sèche (MS) matière organique sèche (MOS) Cendres

BMP – pouvoir méthanogène

par tonne de matière organique sèche

 

Production méthane

par tonne de matière fraiche

 

taux de  CH4
[% MS] [%MS]  [%MF]  [%MS]  [Nm³ CH4/T MOS]  [Nm³ CH4/T MF] [%]
grain de seigle 90,9 98,1 89,2 1,9 383 341 52,5
grain de triticale 91 98 89,2 2,0 381 340 53,1
grain de blé 91,1 97,7 89,0 2,3 382 340 54,4
grain d’orge 91,4 97,2 88,8 2,8 368 327 55,4
issues de céréales 85,2 91,1 77,6 8,9 392 304 55
glumes de maïs 89,5 97,4 87,2 2,6 323 281 55,3
pistache (et autres fruits secs) 96,6 72,8 70,3 27,2 398 280 66
poussières de céréales 88,9 94,8 84,3 5,2 322 272 54,7
menue paille d’avoine 87,8 94,2 82,7 5,8 307 254 57
grain d’avoine 91,4 97,4 89,0 2,6 267 238 44
paille de maïs 90,3 98 88,5 2,0 251 222 53,4
menue paille de blé 88,6 90 79,7 10,0 272 217 57,3
déchets de coton 89,8 96,8 86,9 3,2 238 207 56,7
tabac en poudre 92,5 67,1 62,1 32,9 307 191 59
sons de moutarde 44,5 84,7 37,7 15,3 464 175 64,4
poussières de chanvre 83,6 77,1 64,5 22,9 210 135 57,4
déchets de céréales 33,2 91,6 30,4 8,4 414 126 56,4
résidus de pressage de colza 20 100 20,0 0,0 532 106 67,2
déchets de moutarde 12,1 85,6 10,4 14,4 912 94 69,9
tubercules de pommes de terre 20 95,1 19,0 4,9 440 84 53,6
soluble de blé 20,5 92,6 19,0 7,4 433 82 56,8
herbe 37,5 91,1 34,2 8,9 223 76 37
topinambour 31,4 91,1 28,6 8,9 248 71 54,7
amaranthe 24,1 87,3 21,0 12,7 324 68 56,1
pommes 16,2 89,2 14,5 10,8 387 56 48,9
puple de café ensilée 13,65 89,7 12,2 10,3 444 54 57,8
résidus pomme de terre 11,9 93,2 11,1 6,8 485 54 52,3
carotte 11,6 93,3 10,8 6,7 492 53 57,9
poussières de lin 47,2 52,4 24,7 47,6 188 47 66,4
pulpe de café congelée 16,6 92,4 15,3 7,6 295 45 56,7
melons 18,8 88,9 16,7 11,1 251 42 53,2
Epluchures de pommes de terre 10,2 84,5 8,6 15,5 485 42 58,5
radicelles de betterave 12,6 84,6 10,7 15,4 390 42 53
déchets verts et tontes 33,6 66,6 22,4 33,4 161 36 62
fleurs de houblon 16,6 90,3 15,0 9,7 223 33 60,9
Epluchures de céleris, concombre, choux 5,6 82 4,6 18,0 478 22 55,4